»
actualité
15.05.2018
A l’estomac et cætera
Un spécialiste de l’amertume, de l’excès, associé à un boucher star pour une performance au programme d’un festival de musique. La Neuveville accueillera ce duel entre ente les Dieux de l’Olympe et les simples mortels.

Le festival de musique et de création contemporaine Usine Sonore proposera «La dissonance culinaire» une performance artistique et culinaire pour 30 convives le samedi 26 mai, à 19 heures, à la Cave de Berne, à la Neuveville. Au générique figure deux agitateurs de la scène food française l’artiste Emmanuel Giraud et le boucher star Yves-Marie Le Bourdonnec. Les participants seront tirés au sort et séparés en deux catégories. De part et d’autre de la table vont s’assoir les Dieux de l’Olympe et les simples mortels. Face à face, les commensaux partageront le même repas, mais ils ne dégusteront pas le même menu. Si l’on ne peut encore rien révéler de ce qui sera proposé dans les assiettes ce soir là, on peut cependant dévoiler que « dans le monde réellement inversé, le vrai est un savoureux moment du faux !»

Ruses, renversements et mystifications seront au menu de ce festin inspiré par l’Antiquité grecque et la figure de Prométhée. Être un Dieu de l’Olympe est-il un statut plus enviable que celui de simple mortel ? Ce qui brille est-il plus appréciable que ce qui est terne? L’os est-il forcément moins bon que la chair? L’apparence conditionne-t-elle le goût des aliments ? Une performance culinaire d’Emmanuel Giraud, avec la complicité d’Yves-Marie Le Bourdonnec.

Artiste (vidéaste et sonore), écrivain et journaliste Emmauel Giraud a publié plusieurs ouvrages détonants qui farfouillent notre rapport à l’alimentation notamment L’Amer, aux éditions Argol, L’Anthologie fabuleuse, fallacieuse et facétieuse du pâté en croûte, aux éditions Alternatives, ou L’Excès, aux éditions de l’Épure. «Se souvenir d’un repas. Le raconter. Reconstituer un décor, un menu, recomposer des plats, nommer des aliments, des ingrédients. Décrire des saveurs, des textures, des odeurs. Le problème n’est pas: qu’oublie-t-on? Que reste-t-il de nos agapes? Une saveur ? Ce corps nu où l’on a déposé les coquilles et la truffe? Il est: quelle déformation ce double travail de remémoration et de verbalisation fera-t-il subir au repas? Car le repas ne s’arrête pas à la dernière bouchée - fut-elle balsamique -, au dernier verre ambré, à la dernière inhalation de fragrance cubaine. Il se poursuit tant qu’on se le rappelle, c’est-à-dire aussi longtemps qu’on le transforme en le racontant, à soi-même ou aux autres», écrit Emmanuel Giraud.

Yves-Marie Le Bourdonnec, titré Meilleur Boucher de Paris a su se forger une renommée au sein de la profession. Maître Artisan-boucher et spécialiste de la maturation, Yves-Marie Le Bourdonnec s’engage depuis plus de vingt ans auprès des éleveurs pour bâtir une filière de qualité durable répondant aux attentes de consommateurs soucieux de leur alimentation et conscients des ravages provoqués par l’élevage intensif. «A 10 ans, je découvre les gestes d’un boucher. Je le regarde, fasciné. Je voulais voir tous les détails, les gestes, la découpe Je veux en faire mon métier.»

festival.usinesonore.ch

 

  
aktuelle Ausgabe der htr

» epaper
» abo
» archiv
» mediadaten

Die htr erscheint neu 14-täglich.

hoteljob.ch - Stelleninserate

hoteljob.ch das Stellenportal für die Hotellerie, Gastronomie und den Tourismus mit monatlich über 410‘000 Seitenzugriffen.

Aktuelle Jobs auf hoteljob.ch:
htr immobilienbörse

Die Online-Plattform für Hotel- und Restaurant­immo­bilien