»
actualité
17.01.2018
Chillon bat son record absolu d’affluence
Avec plus de 405'000 visiteurs ayant franchi son pont levis la Fondation du château de Chillon annonce une progression de 14% par rapport en 2016. Un succès qu’elle explique par la qualité et l’originalité de son offre culturelle.

La Fondation du Château de Chillon (FCC) se réjouit de son record de fréquentation en 2017 : 405'319 visiteurs ont franchi le pont levis. Cela représente une augmentation de 10.3% par rapport à l’année 2016. Ce succès s’explique par la qualité, la variété et l’originalité de son offre culturelle, telle l’exposition temporaire Médiévale Factory (+14% de visites par rapport à 2016), le spectacle centenaire Histoire du soldat, l’Immersion du Clos de Chillon dans le Léman et la distinction du 1er Prix suisse de l’œnotourisme. «Ce résultat extraordinaire est le fruit de la stratégie développée par la Fondation, son conseil et sa direction depuis 2002. En choisissant de privatiser la gestion et la conservation du château par l’intermédiaire d’une Fondation de droit privé, le canton avait vu juste», souligne Claude Ruey, le président de la FCC. La baisse du franc fort et la reprise touristique asiatique sont aussi très favorables au château de Chillon.

D’ailleurs, il y a 76% de visiteurs étrangers. Au niveau des provenances, les principaux intéressés sont toujours les Suisses. Ils représentent 24% des visiteurs. À la deuxième place arrivent les Chinois-e-s (+15% par rapport à 2016), suivis des Américain-e-s (+12%). La France (fréquentation stable par rapport à 2016) prend la quatrième position et la Corée du Sud (+46%) ferme la marche de ce top 5. Le château de Chillon devrait donc rester le monument historique le plus visité en Suisse.

Cependant, la décision de la commune de Veytaux d’augmenter de 40% l’impôt sur les divertissements assombrit ces heureux résultats. Claude Ruey, président de la FCC, s’étonne de cette décision : «Nous ne saisissons pas cette hausse, qui ne repose sur rien d’objectif. Ce prélèvement supplémentaire pénalisera la FCC. Cela entraîne des conséquences non négligeables sur nos finances et une charge fiscale globale de 345'500 francs suisses, soit plus que la subvention cantonale de CHF 250'000.- » Autrement dit, une baisse des moyens alloués par la FCC aux travaux annuels de restauration, de conservation et d’entretien ainsi que la capacité à financer le programme culturel et les événements (diminués de plus de 17% par rapport à ceux de 2017). Par ailleurs, pour Marta dos Santos, directrice de la FCC: «Une majoration du prix des billets d’entrée est exclue en 2018 au vu des désagréments occasionnés par les travaux sur le site. » À noter que la FCC génère la plus grande partie de ces recettes via ses activités propres (plus de 90% dont 65% provenant des entrées en 2017) et ne reçoit que 5% de subventions pour les travaux de restauration et d’entretien du château.

Malgré cela, le château de Chillon affrontera avec détermination les défis en 2018,  en réalisant des travaux d’entretien et d’embellissement de la zone extérieure, la construction d’une cafétéria et une nouvelle exposition. Débutant à la mi-janvier, les travaux extérieurs ont pour but d’améliorer le site en préservant et en valorisant les caractéristiques de l'ensemble. Les chantiers seront arrêtés en haute saison (d’avril à août) et recommenceront dès septembre pour une période d’environ 12 mois. (htr/aca)

chillon.ch

  
aktuelle Ausgabe der htr

» epaper
» abo
» archiv
» mediadaten

Die htr erscheint neu 14-täglich.

htr immobilienbörse

Die Online-Plattform für Hotel- und Restaurant­immo­bilien