»
meinung
9.02.2017
Un laboratoire de travail unique
Un laboratoire de travail uniqueLes Jeux Olympiques de 2026 pourraient faire figure d'aubaine. Après ceux de Pékin en 2022, rien de tel qu'un retour aux sources, air pur garanti, bons baisers d'Heidi.
Gastkommentar von Christophe Hans / htr hotel revue vom 9. Februar 2017

Vu de Genève ou de Zurich, la fièvre pré-olympique qui saisit actuellement les milieux spor­tifs et touristiques prête à sourire. Je parle là d’une candidature helvétique aux Jeux d’hiver de 2026. Vu de Crans-Montana ou de Davos en revanche, la question est débattue avec sérieux et passion. Et en termes de politique touristique fédérale aussi, une telle candidature mérite réflexion. Swiss Olympic se prononcera le 7 mars prochain sur deux projets, l’un aux ­Grisons et l’autre issu de la Suisse occidentale sous le label « Sion 2026 ».

Les deux initiants mettent en avant une relance de l’activité économique et un soutien aux sports d’hiver. L’économie des régions de montagne va mal en Suisse. En cause, tant la force du franc, la péjoration des conditions-cadre que les changements structurels. Avec la force du franc, le tourisme alpin a perdu ses hôtes européens au profit de ses concurrents autrichiens et français.

La loi sur les résidences secondaires est un poison pour la construction à court et moyen terme. On ne construit plus rien aujourd’hui en montagne, tout au plus on rénove. Les en­treprises du bâtiment quittent les hauts pla­teaux et se réorientent en plaine. Avec l’interdiction de bâtir des résidences secondaires, l’hôtellerie s’est vue privée de sa source de financement principale: à terme cela signifie moins d’investissements, une perte de compétitivité, et avec elle, la suppression d’emplois stabilisateurs pour les communes alpines. Enfin, mutation dans les comportements, la tendance est au séjour court et citadin.

Les Asiatiques préfèrent se loger en ville, y faire du shopping et une excursion d’un jour en montagne. Autant de revenus qui échappent aux hôtels et aux destinations alpines.

Alors, les Jeux de 2026 pourraient faire figure d’aubaine. En effet, en 2022 les Jeux Olympiques d’Hiver auront lieu à Pékin. Ils provoqueront un immense engouement pour les sports de neige dans l’Empire du Milieu. La Suisse pourrait quatre ans plus tard en récolter les fruits. Après la grandiloquence urbaine, rien de tel qu’un retour aux sources, air pur garanti, bons baisers d’Heidi!

Si les Jeux Olympiques devaient cependant se réduire à construire un énième stade de glace, un tremplin de saut ou 20 kilomètres de contournement autoroutier en tunnels et viaducs, la Suisse ne sortirait pas vainqueur de cette compétition.

La vraie victoire de notre pays serait d’utiliser les Jeux pour réduire les tares dont souffre son tourisme: un régionalisme intellectuel, une extrême fragmentation structurelle, une certaine frilosité à développer des visions et prendre des risques. La Confédération et les cantons s’efforcent depuis plusieurs années de casser ces mécanismes en promouvant tant au niveau national que régional des projets de transmission de savoir et d’innovation, en incitant à la coordination, à la coopération et à l’intégration. En trois mots, en incitant à la création de chaînes de valeurs.

Les acteurs du tourisme gagnent à mieux travailler leurs synergies: le client passe alors naturellement d’une prestation à l’autre et consomme plus, tandis que les coûts d’exploitation baissent. Parallèlement, chaque destination doit aiguiser son profil en cherchant à développer ses avantages comparatifs.

Les Jeux Olympiques sont un projet national d’envergure régionale. Ils représentent un laboratoire unique pour apprendre à travailler ensemble et devenir un benchmark pour les autres régions. La vraie victoire des Jeux serait de changer les mentalités.

Le tourisme suisse a de beaux jours devant lui. Je veux y croire.


Christophe Hans est responsable de la politique économique, hotelleriesuisse

 

  
aktuelle Ausgabe der htr

» epaper
» abo
» archiv
» mediadaten

Die htr erscheint neu 14-täglich.

htr immobilienbörse

Die Online-Plattform für Hotel- und Restaurant­immo­bilien